Comment bien caler les bobines pour une puissance optimale

Dernière mise à jour : 10 oct.

Une erreur que je vois souvent quand un tatoueur à démonté et remonté ses machines, c'est un mauvais calage des bobines. Ça parait bête mais ça amène souvent à un dysfonctionnement ou une perte de puissance de la machine.


Pourquoi ?


La question à 100 balles...



Déjà, il faut comprendre que les bobines fonctionnent en U (ou en fer a cheval) dans le cas des coils tattoo machines standards. Ce qui signifie qu'il est impératif de ne pas les dissocier.

Sur une machine en laiton le yoke (pièce métallique positionné sous les bobines) sert de jonction entre les 2 bobines pour "fermer" ce fer a cheval. Si ce n'est pas le cas nous n'aurions pas un U mais deux ii.

Sur une machine en metal ferreux c'est la base du cadre directement qui fait cette jonction.


Pour que le flux magnétique soit constant et stable notre fer à cheval ne doit pas avoir de "zone d'étranglement".

Je m'explique : imaginons qu'il s'agisse d'eau et de tuyaux dans un jardin.


Le tuyau est correctement déroulé et l'extrémité se trouve à une dizaine de mètres du robinet. Quand nous ouvrons le robinet, une fois l'eau arrivée au bout du tuyau, la pression (force de l'eau) et le débit sont les mêmes au niveau du robinet qu'a l'autre bout du tuyau.

Par contre, si on pince le tuyau sur le parcours, ou qu'il y ait une pliure ou une torsade, cela créé ce qu'on appel un étranglement, et là la pression et le débit ne sont plus les mêmes aux des extrémités du tuyau ! Jusque là tu suis mon raisonnement champêtre ?!


Sur les bobines de nos tattoo machines c'est exactement la même chose.

Le fil de cuivre qui est enroulé autour des bobines représente le tuyau, les bobines sont reliées l'une à l'autre et l'électricité qui passe dedans est symbolisé par l'eau. Pour finir, la pression et le débit de l'eau représentent le flux et la force du champ magnétique.


Il faut donc faire en sorte que le "tuyau" ne soit pas pincé afin que notre flux magnétique soit stable, constant et fonctionne à pleine puissance.


Le calage des bobines devient important pour justement la constance du flux et la puissance d'attraction.

Les bobines sont des électroaimant, comme tout aimant, plus on est près du métal cible plus l'attraction est forte. Inversement plus il est loin moins l'attraction est forte.


Voila pourquoi, quand la masselotte est posée bien à plat sur le noyau de la bobine avant, il faut faire en sorte d'avoir le moins d'écart possible au niveau du noyau arrière.


Pour ajuster correctement cet écart, il suffit d'utiliser de fines rondelles pour rehausser au plus près le noyau et le positionner correctement sous la masselotte.

Et pour éviter tout étranglement les rondelles doivent être en métal ferreux !


Petite vidéo :




0 commentaire

Posts récents

Voir tout