Les ressorts : montage, tension, compression et ajustement (+vidéo live avec Max)

Dernière mise à jour : 10 oct.

En formation c'est toujours LA partie sur laquelle j'insiste. Et je vois bien que c'est souvent là que les tatoueurs s'emmêlent les pinceaux !





Ce sont les seuls éléments "consommables" de la machine. Les ressorts se changent, il pètent parfois, s'usent, changent de rigidité dans le temps... bref, c'est la cause de sacrées prises de tête.


Changer les ressorts sur une ancienne tattoo machine ou modifier le réglage d'une nouvelle peut faire péter les plombs quand on ne sait pas vraiment comment s'y prendre.

On aborde en profondeur cette partie en formation car c'est une des parties les plus importante du processus de réglage.


Je vais résumer simplement pour poser les bases :


Les ressorts sont les vecteurs de la fonction vibratoire de la partie mobile.

Leur ajustement est déterminant pour qu'une machine fonctionne de façon optimale.


- La tension est la force de la poussée de la masselotte vers le haut. Elle est déterminée par le ressort arrière.


- La compression est la poussée plus ou moins forte qui est exercée vers le bas sur la pointe du ressort avant contre la vis de contact.


- L'écart représente la plage de mouvement de la masselotte, ce qui donne le débattement (stroke en anglais)


Les ressorts ont pour fonction de jouer sur ces paramètres de façon direct (tension et compression) ou indirecte (écart)

Chaque machine nécessite un réglage particulier en fonction de son bobinage (puissance des électroaimants) et de sa géométrie (portée)


Par exemple une Micky Sharpz avec une large géométrie et de grosses bobines aura besoin d'une tension plus importante pour fonctionner correctement et comparaison avec une petite machine compacte dotée de petite bobines.


De façon "standard" la plupart des machines coils ont une tension comprise entre 300 et 450g selon leur bobinage et leur géométrie.


Si vous n'êtes pas à l'aise avec le réglage, prenez comme référence 350g et ajoutez ou diminuez en fonction du réglage souhaité. La machine ne doit pas saturer et avoir son fort et désagréable, mais elle ne doit pas non plus être trop douce et sans force d'impact dans la peau.


De façon "standard" là aussi, en fonction du bobinage et de la géométrie la plupart des machines fonctionnent entre 5 et 9 volts (montées avec aiguilles et élastiques).

Dans certains cas pour des réglages spécifiques il est possible d'avoir besoin d'un voltage plus élevé, mais dans ce cas je ne conseil pas d'aller exploré ces ajustements si on est pas à l'aise avec la technique.


AVANT DE LIRE LA VIDÉO :


Merci de tenir compte du fait qu'il s'agit de l'enregistrement d'un LIVE Instagram fait un jour d'orage pendant le confinement ! Le son est dégueulasse et l'image merdique !!!


J'ai hésité à la partager à cause de ça, mais le contenu et l'échange pouvant être utile j'ai finalement décider de le posté ici.

Le LIVE est coupé en 2 partie, si vous êtes intéressé par la seconde partie n'hésitez à me le dire. J'en ferai un post.


Merci pour votre compréhension.






0 commentaire

Posts récents

Voir tout